Contact Imprimer

AEB Méthafrance, méthanisation à la ferme

Mise à jour le : 16/02/2017
> Accueil > Principe de la méthanisation

Principe de la méthanisation

Schéma de principe de la méthanisation


Quel est le principe de la méthanisation ?

La méthanisation est un procédé de dégradation de la matière organique (lisier, fumier, purin, déchets verts, déchets agroalimentaires, cultures énergétiques...) en absence d’oxygène (fermentation dite anaérobie).

Cette dégradation a lieu grâce à l’action de différentes bactéries et conduit à une production de biogaz (constitué principalement de méthane). Le méthane sert de combustible carburant au cogénérateur. Ce groupe de cogénération produit de l’électricité vendue à EDF et de la chaleur qui peut être valorisée selon les besoins aux abords de l’installation (habitations, bâtiments d’élevage, serres…).

L’énergie électrique et thermique produites à partir de biogaz sont des sources d’énergies renouvelables et propres.

L’énergie électrique bénéficie d’une obligation d’achat de la part d’EDF avec un contrat d’une durée de 15 ans. En mai 2011, les tarifs de rachat de l’électricité issue du biogaz ont été augmentés. Aujourd’hui, la méthanisation permet d’apporter un revenu complémentaire sur l’exploitation agricole mais également de diversifier ses activités, de moderniser ses installations et de s'orienter vers l'autonomie énergétique.

Selon la nature et l'objectif du projet de méthanisation, la cogénération peut céder la place à de l'injection directe de biogaz sur le réseau de gaz. Il n'y a donc ni production d'électricité ni chaleur, mais production de biogaz épuré qui sera directement injecté sur le réseau, et dont la vente assurera le revenu de l'exploitation.

 

 Les avantages de la méthanisation
 

Intérêts environnementaux

  • Diminution des gaz à effet de serre (CH4, CO2...). 
  • Réduction importante des odeurs lors du stockage des effluents et lors de  l'épandage.
  • Reconquête des plans d'épandage (distance par rapport aux tiers).


Intérêts économiques

  • Acquisition d'un complément de revenu et sécurisation de celui-ci : EDF a une obligation d'achat à un tarif fixe et indexé pendant quinze ans.
  • Activité économique de valorisation de matière organique : la méthanisation permet de traiter des coproduits extérieurs à valeur négative (l'agriculteur est rémunéré pour les méthaniser).
  • Utilisation des cultures énergétiques produites sur l'exploitation (y compris sur les jachères) : l'agriculteur récupère la marge brute de sa culture ainsi que la valeur ajoutée issue de sa transformation.
  • Autonomie énergétique
  • Transmission d'exploitation
  • Modernisation de votre exploitation


Intérêts agronomiques

  • Pouvoir hygiénisateur de la fermentation anaérobie sur les pathogènes des effluents. 
  • Amélioration de la valeur fertilisante des effluents. Le digestat apporte des éléments directement assimilables par les plantes. 
  • Désactivation des graines d'adventices présentes dans le digestat. 
  • Conservation de la valeur en minéraux du digestat. 
  • Modification de la viscosité : l'épandange est facilité.

 

Pouvoir méthanogène des différents substrats fermentescibles (principaux intrants assimilables par un digesteur sur une unité de méthanisation)

Pouvoirs méthanogènes

Documents en ligne

© AEB Méthafrance 2017 - Mentions Légales | Plan du site | Contact
Réalisé par Cognix Systems sur WebGazelle® | Design Concept-Image